• Félins

    Tigre

  • Nuit des musées

    Crocodile Africain

  • Coquillages

  • Coquillages

    Terrestres

  • Muséum

    Organiste

Presque disparues? Presque revenues? Des espèces sur listes rouges

­

Cette année, le Muséum d'Histoire Naturelle s'associe avec la Société des Sciences Naturelles de Tarn et Garonne pour vous proposer une exposition sur les espèces menacées de notre territoire.

A l'heure où la conservation de la biodiversité est un enjeu majeur, cette exposition, loin d'être exhaustive, fait le point sur quelques espèces menacées de notre territoire. Elle est l'occasion d'évoquer les crises majeures de biodiversité que la Terre a connu, mais aussi les moyens de protection des habitats et des espèces qui existent en France. Enfin elle invite à s'interroger sur la possible 6e extinction que notre planète est peut-être en train de vivre. Ainsi, ce sont 12 espèces dont certaines ont déjà disparu de France qui sont décrites : répartition ancienne, actuelle, menaces qui pèsent sur elles, mesures prises pour leur conservation, réussite ou échec...De quoi se rendre compte de l'investissement de ceux qui veillent sur elles et des difficultés de la protection.

­

­

­

­

­

Les petits plus de l'exposition

Un livret de visite famille

­

Pour les enfants à partir de 7 ans, il est possible de parcourir l'exposition grâce à un livret de visite distribué gracieusement. En s'aidant des panneaux mais aussi des animaux dans les vitrines, il faudra répondre aux questions posées qui permettront de mieux connaître les espèces et les moyens de les protéger!

­

­

­

­

­

­

Un parcours thématique

­

­

­

Le Muséum d'histoire naturelle conserve dans ses collections des espèces en danger critique d'extinction, mais aussi des espèces éteintes au niveau mondial. Pourquoi sont-ils menacés? Pourquoi ont-ils disparu? Au gré de votre parcours, une signalétique aposée sur les vitrines, répondra à ces questions.

­

­

­

­

­

­

Pendant toute la durée de l'exposition, de nombreux autres évènements sont organisés, pour toute la famille.

­

autour de l'exposition

Des ateliers jeunes publics

  • Attention ! Espèces en danger
Pour les 4-7 ans : le 28 juin et le 26 octobre à 14h
Pour les 8-12 ans : le 21 juin et le 24 octobre à 14h

Les espèces en danger se dévoilent. Qui sont-elles? Où vivent-elles? Quelles sont les menaces qui pèsent sur elles et comment les protéger?

Gratuit, sur réservation, nombre de places limité

­

Des visites guidées

  • Les espèces voient rouge

Les samedis­13 mai, 10 juin, 22 juillet et dimanche 15 octobre à 15h00

Venez découvrir les espèces qui sont aujourd’hui menacées, chez nous ou à travers le monde. Quelles menaces pèsent sur elles­? Quels sont les moyens déployés pour les conserver­? Mais surtout laissez-vous surprendre par la diversité de la nature­!

Rendez-vous au Muséum, visites payantes­sauf celle du 15/10 (Fête de la Science)

­

Des conférences, des projections

Les conférences et les projections sont gratuites, dans la limite des places disponibles

­

  • Des listes rouges pour les espèces­menacées : pourquoi et comment­?

Le vendredi 23 juin 19h30, salle de conférence, Ancien Collège, Montauban

La protection de la biodiversité est aujourd’hui un enjeu majeur. Les espèces animales et végétales font l’objet d’un classement sur des listes rouges leur conférant un statut de conservation selon des critères précis et rigoureux. Cette conférence vise à comprendre comment ces listes sont élaborées au niveau régional, national, européen ou mondial. Une plongée dans les arcanes de l’analyse de notre biodiversité­!

Conférence par Gilles Corriol (Conservatoire botanique), Michaël Douette (DREAL), Nature Midi-Pyrénées et Conservatoire des Espaces Naturels.

­

  • The Messenger – Le silence des Oiseaux

Le mardi 12 septembre à 20h30, Espace des Augustins, 27 rue des Augustins, Montauban

­

­

­

La population de passereaux décline de manière alarmante ce qui pourrait à terme avoir de graves conséquences pour notre écosystème. The Messenger - Le Silence des Oiseaux s’engage aux côtés de scientifiques, d’écologistes et d’amateurs, mobilisés partout autour du monde dans une course contre la montre pour comprendre les raisons de ce phénomène, ce qu’il signifie, et ce que nous pouvons faire pour l’enrayer. Est-il encore temps d'intervenir avant que le chant des passereaux ne soit plus qu'un souvenir?

­

­

­

­

­

­

Projection du film documentaire de Su Rynard (2015) suivi d'un débat animé par Gilles Béchard de la Société des Sciences Naturelles de Tarn et Garonne

­

­

­

­

­

­

­

­

­

  • Le Gypaète barbu, retour d’un géant du ciel­

Le jeudi 12 octobre 19h30, salle de conférence, Ancien Collège, Montauban

Le Gypaète barbu est l'un des rapaces les plus grands d'Europe, avec une envergure pouvant atteindre les 2,90m. Rare en Europe, il fréquente les massifs montagneux des Pyrénées, des Alpes et de Corse. Classé en danger d'extinction en France d'après les critères de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature, il fait l'objet d'un Plan National d'Actions et de programmes de réintroduction. La population est encore fragile, même si elle a augmenté ces vingt dernières années. Cette conférence vous propose de découvrir cet oiseau singulier, exclusivement nécrophage, qui se nourrit d'os qu'il laisse tomber sur le sol rocheux pour les casser et les avaler plus facilement.

Conférence/débat par un intervenant de la LPO

(c) Bruno Berthémy

­

­

­

­

­

  • Faucon pèlerin et hibou grand-duc, entre aurore et crépuscule...

Le vendredi 27 octobre 20h30, médiathèque de Nègrepelisse.

­

Le Faucon pèlerin et le Hibou grand-duc, ces deux oiseaux emblématiques et mystérieux se partagent les falaises. Un voisinage parfois explosif entre oiseaux diurnes et oiseaux nocturnes. Le naturaliste et photographe, Jean Claude CAPEL, vous invite à découvrir ces deux rapaces qu’il suit depuis plus de 25 ans dans notre département et ailleurs.

Une conférence à la découverte du sauvage, autour du travail de cet ornithologue passionné.

En parallèle de la conférence, la médiathèque de Nègrepelisse proposera une exposition de photographies du 3 au 28 octobre

Conférence animée par Jean-Claude CAPEL, coordonnateur départemental LPO, suivi Faucon pèlerin

(c) Jean-Claude CAPEL

­

  • Le retour de la Loutre

Le mardi 14 novembre 20h30, Maison du Fort, Montauban

Depuis ces dix dernières années, la loutre fait son retour en Tarn et Garonne. Doucement et discrètement, elle revient prendre possession des territoires qu’elle occupait jadis. Rarement vu, l’animal ne laisse que de maigres traces à ceux qui suivent et étudient son retour.

Même si après le Plan National d’actions mis en place entre 2010 et 2015, les populations de loutres d’Europe semblent suivre une bonne dynamique, les spécialistes de l’espèce restent vigilants. Pollution, piégeages, aménagements hydriques sont toujours des menaces sérieuses.

(c) Gilles Béchard

­

­

Après la projection du film «­La loutre en toute intimité­» de Stéphane RAIMOND et Ronan FOURNIER CHRISTOL, le naturaliste Gilles BECHARD débattra de l’avenir de la loutre en Tarn et Garonne.

­

  • Pyrénées, la montagne aux ours

Le mardi 5 décembre 20h30, Espaces des Augustins, Montauban

­

L’histoire récente de la conservation de l’ours dans les Pyrénées est intimement liée à celle de Jean-Jacques Camarra. Venez découvrir comment en une trentaine d’années, ce naturaliste est devenu le spécialiste incontournable de l’Ours brun.­Sa longue carrière de technicien a l’ONCFS lui a permis de côtoyér les derniers ours endémiques des Pyrénées. Rencontrer Camarra, c’est rencontrer l’ours, découvrir une passion, l’histoire atypique d’un homme qui a passé sa vie à suivre la bête. Un moment rare pour petits et grands qui montre que parfois les rêves les plus fous peuvent devenir réalité.

Conférence animée par Jean-Jacques Camara, un des plus grands spécialistes de l'espèce en France

­

­

(c) ONCFS, équipe Ours

­

­

Exposition : Regards naturalistes

Du 9/11/16 au 02/01/2017, Maison du Fort, Montauban

­

La galerie de la maison du Fort met en lumière des œuvres d’artistes naturalistes. Aquarelles, croquis de terrain, photographies, sculptures sont autant de façon pour ces naturalistes de nous transmettre leur vision de la nature.

Espèces­d’ici et d’ailleurs, nous apparaissent comme des instants volés à cette nature si sauvage et si difficile à observer. Ainsi, à travers l’objectif de Jean-Claude CAPEL, Gerard BISMES et David ALQUIER­; les mains du sculpteur Nicolas SUDRES ou les pinceaux et crayons d’Aurélie CALMET, cette nature fragile se fige dans l’instant comme pour mieux nous laisser la contempler.

Entrée libre

­

Gorille à dos argenté de Nicolas Sudre (c) N. Sudre

­

­

­

­

­

­